La santé mentale des femmes

///La santé mentale des femmes
La santé mentale des femmes2021-09-17T12:02:43+00:00

Selon la 6e enquête de Santé Covid de L’institut scientifique de santé publique (Sciensano) réalisée en mars 2021, les femmes interrogées indiquent que la crise a provoqué un impact négatif sur leur santé ou sur leurs soins de santé. 74% d’entre elles pensent que la crise a un impact sur leurs perspectives d’avenir. Les résultats indiquent aussi que les femmes éprouvent des problèmes plus importants liés à la mobilité, aux activités courantes ou encore à de l’anxiété.

64% c’est le nombre de femmes insatisfaites de leurs contacts sociaux dans leur vie quotidienne. Elles se sentent plus souvent « très seules » que les hommes (respectivement de 32 % et 27 %).

Les troubles mentaux augmentent en 2021

Les troubles dépressifs sont plus fréquents parmi les femmes (23 % > 20 % hommes) depuis décembre 2020. Les femmes ont été plus nombreuses que les hommes (respectivement 8 % et 6 %) à poser un geste suicidaire au cours de l’année écoulée. Les femmes (13 %) montrent plus souvent des signes de troubles alimentaires que les hommes (9 %).

POURQUOI ?

La santé mentale des femmes s’essouffle plus que celle des hommes car elles éprouvent des inégalités sociales qui s’exacerbent tout au long de ces confinements successifs :
• les violences intrafamiliales et conjugales en augmentation ;
• les stéréotypes de genre qui mettent à rude épreuve l’équilibre entre la vie professionnelle et privée ;
• une charge mentale spécifique (faire respecter les règles sanitaires, aider la·le voisin·e, donner cours aux enfants, etc.) qui vient s’ajouter aux tâches quotidiennes, tout en ayant moins de liens sociaux ;
• des moyens financiers qui ont diminué pour certaines d’entre elles, ce qui peut amener à des reports de soins à répétition…