Analyse rédigée par Eléna Diouf et Margot Foubert

L’hypersexualisation des corps serait-elle devenue la nouvelle tendance des réseaux sociaux ? Ceux-ci voient en effet se multiplier de plus en plus de contenus hypersexualisés dont les corps représentés répondent encore trop souvent à des standards inatteignables. Cette analyse souhaite ainsi décrypter les différentes facettes de l’hypersexualisation des corps sur les réseaux sociaux et montrer en quoi elle peut être dangereuse pour les femmes lorsqu’elle résulte d’une injonction et qu’elle n’est pas utilisée de manière consciente, consentie et respectée par autrui. Nous allons tout d’abord définir le concept complexe d’hypersexualisation qui va bien au-delà des références courantes à la sexualité. Nous aborderons ensuite l’hypersexualisation comme violence genrée. Nous continuerons en abordant les conséquences néfastes que l’hypersexualisation peut avoir sur la santé mentale et physique des femmes. Enfin, nous tenterons de proposer des pistes de réflexion concrètes pour éviter les dérives liées à l’hypersexualisation et même pour se réapproprier l’hypersexualisation comme outil d’émancipation, dans une perspective genrée et féministe.

Lire l’analyse complète en version PDF

Eléna Diouf et Margot Foubert « L’hypersexualisation des corps sur les réseaux sociaux : de violente à émancipatrice ? » , Analyse FPS, URL : https://www.femmesprevoyantes.be/wp-content/uploads/2022/01/Analyse-2022-hypersexualisation.pdf