Plaisir au féminin

Accueil/Thèmes/Sexualité/Plaisir au féminin
Plaisir au féminin 2017-02-10T11:50:45+00:00

Malgré une certaine évolution des pensées, la sexualité des femmes est encore considérée comme passive et dominée. Le plaisir féminin et le clitoris font peur ; la masturbation féminine est presque qu’ignorée. Une meilleure information sur le corps et les désirs féminins permettrait pourtant une réelle égalité entre les femmes et les hommes dans la recherche du plaisir. Il est important que les femmes se connaissent elles-mêmes pour vivre une sexualité épanouie, loin des normes qui leur sont imposées par la morale ou les traditions.

Pourquoi parler du clitoris ?

Le clitoris, unique organe humain exclusivement dédié au plaisir, est longtemps resté un sujet tabou dans notre société. Considéré comme« inutile » en termes de procréation, il n’intéressait plus les scientifiques des siècles derniers. Saviez-vous d’ailleurs que la première définition scientifique exacte du clitoris date de… 1998 ?

Oublier le clitoris, le nier ou le mutiler a pourtant des conséquences néfastes sur la vie des femmes. Il est important de parler et de comprendre cet organe pour permettre aux femmes de reprendre possession de leurs envies. Connaître leur corps de manière approfondie permet aux femmes de poser elles-mêmes leurs propres choix, sans devoir dépendre de la médecine, de l’État ou de la religion.
Les FPS et leur Fédération des centres de planning familial, ont édité un petit guide pour inviter les femmes – mais aussi les hommes – à s’intéresser à la sexualité féminine, et plus particulièrement au clitoris. Brochure – A la recherche du plaisir

Masturbation au féminin

La masturbation féminine est souvent vue comme une pratique honteuse. Elle peut pourtant permettre aux femmes d’être plus à l’aise avec leur corps et de mieux se connaître. Cela leur permet également d’expliquer à leur partenaire leur mode de fonctionnement et de guider l’autre sur le chemin du plaisir. Se donner soi-même du plaisir permet de remettre en cause une certaine vision des femmes qui seraient uniquement soumises aux désirs de la gent masculine.