Familles laïques et égalitaires

Peu d’objets suscitent autant de passions, de désirs et de reproches que la famille. Et pour-tant peu d’objets ont une définition aussi imprécise que la famille : chacun y met plus ou moins ce qu’il veut, et finalement c’est tant mieux.

Lorsque l’on parle de la famille, beaucoup entendent le modèle la cellule traditionnelle généralement répandu dans les sociétés occidentales contemporaines, et non une abstraction intemporelle. Cette représentation de la famille traditionnelle est souvent imposée comme étant un modèle universel à suivre, alors qu’en réalité il s’agit d’un phénomène qui n’est apparu qu’au XIX siècle, comme conséquence de la montée de l’industrialisation assignant mari et femme à des sphères nettement séparées autant par le lieu de travail (usine, bureau versus maisonnée) que par les conditions dans lesquelles il s’est exercé (travail socialisé et salarié pour l’homme, isolé et généralement non salarié pour la femme).

Après la Deuxième Guerre Mondiale la famille traditionnelle, telle que nous l’entendons, est devenue un phénomène de masse. Par contre, à la même époque, avec Simone de Beauvoir notamment (1949), le féminisme s’est mis à récuser cette idéologie, et, à partir de 1960, la présence du modèle familial mère-ménagère/père-pourvoyeur, avec l’insertion grandissante des femmes sur le marché du travail, commença tranquillement à perdre du terrain.

Les FPS s’inscrivent dans une vision laïque et progressiste des familles. Aujourd’hui, face à la précarisation et aux modifications des structures familiales, il est important de renforcer les familles de milieu populaire dans leurs actions collectives et locales en faveur d’une meilleure prise en charge des questions de santé et d’éducation.

Laïcité et égalité sont donc les valeurs dans lesquelles s’inscrivent nos actions. Nous sommes contre les modèles religieux et philosophiques dans les politiques familiales pour l’égalité entre les femmes et les hommes et pour toutes les différentes formes de familles (homoparentales, monoparentales, recomposées…).

Les familles et les politiques qui les concernent sont depuis l’origine de notre Mouvement un des secteurs d’activité dans lesquels nous sommes le plus investies. Les rôles qu’y jouent les hommes et les femmes, le libre choix de procréer ou non, l’offre d’accueil des enfants, le partage des tâches ménagères et parentales, l’égalité fiscale et sociale ont été et sont toujours les piliers de notre action.

Publications

Femmes Plurielles – Mars 2016 – Jeunes parents

2 février 2017|0 Comments

Femmes Plurielles - Mars 2016 Dossier consacré aux jeunes parents Consultez le magazine en format PDF : FP_mars2016  

Familles  

Analyse – Désinstitutionalisation de la famille ?

27 janvier 2017|Commentaires fermés sur Analyse – Désinstitutionalisation de la famille ?

Analyse réalisée par Sarah Hibo Augmentation des divorces et séparations, multiplication des formes d’union, hausse des naissances hors mariage, recomposition des familles, développement de la monoparentalité, recherche d’épanouissement personnel,... voici quelques éléments invoqués pour attester [...]

Familles  

Analyse – Des politiques publiques soutenant l’articulation vie privée-vie professionnelle ? 

25 janvier 2017|Commentaires fermés sur Analyse – Des politiques publiques soutenant l’articulation vie privée-vie professionnelle ? 

Analyse réalisée par Sarah Hibo Les couples à deux revenus sont majoritaires dans la société actuelle. D’une part parce que c’est une nécessité financière et, d’autre part, parce que, pour leur épanouissement personnel, les femmes [...]

Familles  

Brochure – Mode d’emploi des congés parentaux

18 janvier 2014|0 Comments

Dans cette brochure, vous trouverez toutes les réponses aux questions que vous vous posez concernant le congé de paternité, les congés parentaux et les crédits-temps. Que dit la législation ?  Quelles sont les diverses possibilité de congés [...]

Familles  

Evènements à venir

Actualités