/, 2019, Etudes et analyses, Publications, Santé, Santé/Analyse 2019 – L’état de stress post-traumatique : un enjeu de santé publique et féministe mal connu

Analyse 2019 – L’état de stress post-traumatique : un enjeu de santé publique et féministe mal connu

Analyse réalisée par Eva Cottin

Chacun-e de nous peut malheureusement, au cours de sa vie, être confronté-e à un événement traumatisant, que ce soit le décès brutal d’un-e proche, un accident de la route, une catastrophe naturelle, une agression ou un viol… Pour certaines personnes, le choc induit peut se poursuivre longtemps et provoquer de nombreux troubles psychiques et physiques : il s’agit d’un état de stress post-traumatique (ESPT). Or l’ESPT et le fonctionnement de la mémoire traumatique sont encore trop mal connus, mal diagnostiqués et pris en charge, ce qui a des  conséquences graves en termes de santé publique ainsi que de maintien d’un cycle de reproduction des violences. Cette problématique a des répercussions sur la société toute entière, et concerne en premier lieu les femmes, qui sont beaucoup plus touchées par ce trouble. En effet, le risque de développer un ESPT après un événement traumatisant est beaucoup plus élevé quand il s’agit de violences sexuelles… et les victimes de violences sexuelles sont en majorité des filles et des femmes. Cette analyse a ainsi pour but de présenter les causes, les signes et les conséquences d’un état de stress post-traumatique, ainsi que de questionner les difficultés à le diagnostiquer et l’accompagner.

Lire l’analyse complète publiée en octobre 2019
Par |2019-10-21T14:55:30+00:0021 octobre 2019|2019, 2019, Etudes et analyses, Publications, Santé, Santé|0 commentaire

À propos de l'auteur :