/, 2019, Etudes et analyses, Publications, Santé, Santé/Etude 2019 – Femmes et maladies cardio-vasculaires. Quand une approche non genrée de la santé fait des ravages

Etude 2019 – Femmes et maladies cardio-vasculaires. Quand une approche non genrée de la santé fait des ravages

Etude réalisée par Fanny Colard

Les maladies cardio-vasculaires constituent la première cause de décès dans le monde. Les statistiques et études démontrent que les femmes et les hommes sont loin d’être sur un pied d’égalité face à ces maladies. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce sont les femmes qui sont les premières victimes des maladies cardio-vasculaires : malgré les avancées médicales en la matière, ces pathologies progressent chez les femmes alors qu’elles régressent chez les hommes.

Comment cela s’explique-t-il ? Est-ce dû à des différences biologiques ? À des stéréotypes de genre ? Et pourquoi continue-t-on à penser à tort que les femmes sont épargnées par ces maladies ?

Lorsqu’on parle de ce type de pathologies, c’est pourtant plus souvent l’image d’un homme d’une cinquantaine d’années, fumeur, sédentaire et ayant un certain embonpoint qui s’impose dans l’imaginaire collectif. Si cette image renvoie à certains facteurs de risque détaillés ci‑dessus (tabagisme, manque d’activité physique, alimentation peu équilibrée, etc.), pourquoi pense‑t‑on qu’il s’agit d’un homme ?

Cette étude a pour objectif de déconstruire ces nombreuses idées reçues et de mettre en lumière les lourdes conséquences qu’elles peuvent avoir sur la santé des femmes.

Cliquez pour lire l’analyse publiée en septembre 2019
Par |2019-11-21T11:07:06+00:0025 septembre 2019|2019, 2019, Etudes et analyses, Publications, Santé, Santé|0 commentaire

À propos de l'auteur :