Accueil/2018, 2018, Egalité, Egalité/Analyse 2018 – Masculinisme 2.0

Analyse 2018 – Masculinisme 2.0

Analyse réalisée par Mathilde Largepret

Quand les « célibataires involontaires » prennent les femmes pour cible

Les incels, ces « célibataires involontaires », nourrissent une haine envers les femmes, ce qui pousse certains d’entre eux aux crimes les plus odieux. Ce qu’ils reprochent aux femmes ? Ne pas vouloir d’eux et ainsi les empêcher d’avoir une vie sexuelle. Voilà le discours de base des incels et de la mouvance masculiniste à laquelle ils appartiennent.

Celle-ci défend la « cause des hommes » dans une société où, à force d’avoir octroyé des droits aux femmes, elles auraient pris le pouvoir ; et où les valeurs féminines se seraient infiltrées partout. Les masculinistes parlent d’une crise de la masculinité. Ce discours sert avant tout à renforcer encore plus leur place et leur statut. En effet, les positions de pouvoir sont encore très majoritairement aux mains des hommes. Ils continuent d’alimenter le système patriarcal en permanence et ne remettent pas en question la domination masculine.

Se sentant injustement discriminés, les incels cherchent sur internet un endroit où partager leur « misère sexuelle ». La Communauté de la séduction, ce grand réseau virtuel, leur promet de (re)trouver leur place d’homme et les aiderait à devenir le mâle alpha à qui tout réussit, particulièrement en matière de sexualité. Mais surtout, elle leur offre un espace où déverser les propos les plus toxiques et les appels à la vengeance les plus ignobles. Ce monde parallèle  dans lequel des centaines de milliers d’incels semblent vivre a, aujoud’hui, de plus en plus de répercussions néfastes dans la vie réelle.

Lire l’analyse complète publiée en juillet 2018 : Analyse2018-Masculinisme 2.0

By | 2018-07-25T16:51:27+00:00 19 juillet 2018|2018, 2018, Egalité, Egalité|0 Comments

À propos de l'auteur :