Analyse 2017 – La lesbienne acceptable

Analyse réalisée par Anna Metral avec la contribution de Marie-Anaïs Simon

Entre pression à rentrer dans un schéma hétéronormatif, revendication politique de son orientation sexuelle et volonté de simplement vivre sa vie, il semble aujourd’hui compliqué de se définir et s’assumer sans susciter des réactions d’homophobie ordinaire teintées bien souvent de paternalisme et de bons sentiments. Cette analyse rappelle quelques vérités souvent oubliées : la lesbienne idéale n’existe pas, sa sexualité n’a pas de guide d’usage à suivre à la lettre, et finalement : elle n’est pas une bête de foire ou un fantasme en libre accès.

Lire l’analyse complète oubliée en décembre 2017 : Analyse2017-la-lesbienne-acceptable

À propos de l'auteur :