Accueil/2017, 2017, Egalité, Egalité, Etudes et analyses, Familles, Familles, Publications/Analyse 2017 – Le délit de maternité

Analyse 2017 – Le délit de maternité

Analyse réalisée par Jeanne Battello

S’il est un milieu où l’égalité homme-femme est loin d’être une réalité, c’est bien celui du travail. Parce qu’elles sont mères ou en passe de le devenir,  trois femmes sur quatre font encore aujourd’hui face à des discriminations, et ce malgré une législation claire sur le sujet. Depuis l’entretien d’embauche, pendant leur grossesse ou parce qu’elles sont mères, les exemples de discriminations sont nombreux: disqualification, manque d’adaptation au niveau des horaires ou de la charge de travail, congé de maternité non respecté, « mise au placard », refus de promotion, etc.

Pour nous, l’égalité professionnelle va de pair avec l’égalité parentale et c’est contre la dualité des rôles qu’il faut lutter. D’une part via des mesures permettant le réinvestissement des pères dans la sphère familiale (grâce au congé de paternité, au congé parental masculin, etc.) et via des mesures clé de soutien à la parentalité (accueil de la petite enfance, extrascolaire, etc.).  Si ces mesures sont un premier pas, le second doit tendre à rendre l’environnement de travail réellement propice à l’articulation vie privée – vie professionnelle. Selon nous, cette évolution passe par une réduction collective du temps de travail car elle permet, outre des interventions ciblées (flexibilité horaire, télétravail, etc.), de rendre le travail plus adapté à la vie de parents et lutter de façon systémique contre les discriminations.

Lire l’analyse complète publiée en décembre 2017 Analyse2017-delit-de-maternité

À propos de l'auteur :