Accueil/2017, 2017, Citoyenneté, Citoyenneté, Egalité, Egalité, Etudes et analyses, Publications/Analyse 2017 – Femmes et syndicats : une lente et difficile reconnaissance

Analyse 2017 – Femmes et syndicats : une lente et difficile reconnaissance

Analyse réalisée par Rosine Herlemont

Nées au cœur du 19ème siècle, issues de la révolution industrielle pour contrecarrer la toute-puissance de la bourgeoisie triomphante, les organisations syndicales se sont construites patiemment. En agrégats de corporations d’ouvriers d’abord, ensuite en coordinations d’unions professionnelles et enfin en fédérations ou confédérations de centrales d’activités industrielles. Cette élaboration compliquée explique, encore aujourd’hui, pourquoi les décisions syndicales sont difficiles à prendre et à comprendre entre instances interprofessionnelles, centrales professionnelles, structures fédérales et régionales. Les syndicats sont de lourdes machines à orienter vers des objectifs communs. La reconnaissance et la défense des droits des femmes travailleuses n’échappent pas à la règle !

Lire l’analyse complète publiée en novembre 2017: Analyse2017-Femmes-et-Syndicats

À propos de l'auteur :