Accueil/2016, 2016, Etudes et analyses, Publications, Santé, Santé/Analyse 2016 – Les femmes: sexe faible de la santé mentale ?

Analyse 2016 – Les femmes: sexe faible de la santé mentale ?

Analyse réalisée par Laura Dufey

Aujourd’hui, les études sur le bien-être de la population belge montrent que les femmes sont plus touchées par des troubles de la santé mentale que les hommes, et cela qu’il s’agisse d’un sentiment de mal-être ou de troubles psychiques diagnostiqués. Le bien-être psychologique est en moyenne moins favorable chez les femmes que chez les hommes. Elles sont plus nombreuses à souffrir de troubles somatiques, de symptômes dépressifs, de troubles anxieux, de troubles du sommeil, de troubles du comportement alimentaire. Elles consomment également plus de psychotropes que les hommes.

Comment comprendre ces résultats ? Les femmes seraient-elles le « sexe faible » de l’équilibre psychologique ? Dépassons le simple argument du genre pour découvrir comment la société a sa part de responsabilité dans ce phénomène. Plus important encore, voyons comment la prévention devient possible grâce à un angle de vue différent.

Lire l’analyse complète publiée en septembre 2016 : analyse2016-femmesSanteMentale

2017-03-03T09:31:53+00:00