Accueil/2016, 2016, Etudes et analyses, Publications, Santé, Santé/Analyse 2016 – Développement des Troubles des Conduites Alimentaires : la faute aux médias ?

Analyse 2016 – Développement des Troubles des Conduites Alimentaires : la faute aux médias ?

Analyse réalisée par Céline Orban

A travers cette analyse, nous allons essayer de comprendre l’influence des médias sur le développement des troubles des conduites alimentaires (TCA). Pour ce faire, nous commencerons par préciser le terme TCA. Nous verrons ensuite le discours des médias sur la minceur et les conséquences de celui-ci sur notre image corporelle. A partir de diverses données, nous verrons que les images féminines représentées dans les médias ont des conséquences négatives pouvant déboucher sur le développement d’un trouble alimentaire.

L’anorexie mentale

Evacuons d’emblée une confusion qui pourrait se porter à notre lecteur: anorexie mentale et anorexie (tout court) sont deux choses différentes. L’anorexie est une perte de l’envie de manger. Il s’agit d’un symptôme de nombreuses maladies comme le cancer, certaines infections virales, des maladies de l’intestin1, etc. L’anorexie mentale est un trouble mental et plus précisément un trouble des conduites alimentaires ou « TCA ». Dans son « Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux », plus communément appelé « DSM » pour « Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders », la Société américaine de psychiatrie décrit et classifie les troubles mentaux dont un chapitre est consacré aux TCA.

Parmi ces troubles, nous retrouvons l’anorexie mentale donc, mais la boulimie également. L’un et l’autre présentent une série de différences, mais de nombreuses similarités aussi. A travers cette analyse, nous faisons un focus sur l’anorexie mentale, même si certains constats peuvent valoir pour la boulimie.

Lire l’analyse complète publiée en octobre 2016 : analyse2016-anorexie mentale

2017-03-03T09:32:14+00:00