Accueil/2015, 2015, Citoyenneté, Citoyenneté, Etudes et analyses, Publications/Analyse 2015 – Comment vont les jeunes retraitées ?

Analyse 2015 – Comment vont les jeunes retraitées ?

Analyse réalisée par Julie Gillet

7e Thermomètre Solidaris : halte aux idées reçues !

Début octobre, Solidaris a devoilé les résultats de son 7e Thermomètre, cette fois dédié au bien-être des « jeunes » retraités. 638 belges francophones ayant quitté le monde du travail depuis cinq ans au maximum ont été interrogés. L’objectif de l’enquête était de comprendre comment ces nouveaux pensionnés avaient ressenti le passage de la vie active à la retraite mais aussi, plus largement, d’interroger leur vision de la société.

De nombreux constats ont émergé de ce Thermomètre 7. Pour commencer, plus de la moitié des jeunes retraités souhaitent davantage de souplesse quant au choix du moment de départ à la retraite, ainsi qu’un aménagement du temps et des conditions de travail en fin de carrière. Idéalement, s’il y avait eu une amélioration des conditions de travail et une réduction du stress, quel que soit l’âge auquel le salarié a quitté son poste, il serait resté trois ans de plus ! Aussi, on peut constater un profond décalage entre notre système social actuel et les aspirations de chacun : une majorité souhaite une réajustement de la société par rapport aux désirs des citoyens (meilleure articulation entre vie professionnelle et privée, temps d’apprentissage tout au long de la vie, etc.).

L’enquête déconstruit également de nombreuse idées reçues. Les retraités ne craignent pas tous la solitude, et une très large majorité se sent encore utile à la collectivité. 80% d’entre eux s’estime en bonne santé physique, et neuf sur dix évaluent leur vie comme satisfaisante. Quant à leur vision de la société, elle est assez critique, à l’instar de ce qui avait pu être observé dans le Thermomètre 6 consacré au 18-30 ans. 67% des jeunes retraités sont inquiets par rapport au système économique et financier. Ils ne sont plus que 7% à penser que le vote est utile et seuls 5% pensent que les politiques travaillent vraiment pour améliorer leur qualité de vie.

Voici pour les (très) grandes lignes de ce Thermomètre, par ailleurs téléchargeable dans son entièreté ici : https://drive.google.com/file/d/0BwI40cTUmVkiU1dUQWVIY19nRG8/view

En tant qu’association féministe, nous avons souhaité aller plus loin, et chausser nos lunettes de genre pour analyser ces résultats. Pour ce faire, nous avons rencontré Stéphane Adam, l’expert psychologue de ce Thermomètre 7. Stéphane Adam est chargé de cours à l’Université de Liège, spécialiste des questions liées au vieillissement. Il est responsable de l’Unité de Psychologie de la Sénescence.

Lire l’analyse complète publiée en novembre 2015 : Analyse2015-jeunes-retraites

À propos de l'auteur :