Accueil/2014, 2014, Etudes et analyses, Publications, Violences, Violences/Analyse 2014 – Les enfants face aux violences entre partenaires et apprentissage de l’inégalité entre hommes et femmes

Analyse 2014 – Les enfants face aux violences entre partenaires et apprentissage de l’inégalité entre hommes et femmes

Analyse réalisée par Sophia Mesbahi

L’onde de choc des violences conjugales peut parfois dépasser le couple et s’étendre aux enfants. Pendant longtemps ces enfants ont été considérés comme de simples témoins. Mais ceux qui assistent à des scènes de violences sont également victimes.

Dans cette analyse, nous tâcherons de décrire d’une part, l’impact des violences entre partenaires sur les enfants et d’autre part, de mettre en lumière le lien entre cette exposition et l’apprentissage des relations inégalitaires.

Un enfant exposé aux violences entre partenaires est un enfant maltraité

Pour parler des enfants exposés aux violences entre partenaires, on a longtemps employé le terme « témoin ». Pourtant, aujourd’hui, il est largement admis que les enfants qui assistent à des scènes de violences entre partenaires sont exposés directement à celles-ci. Depuis quelques années, en matière de lutte contre les violences entre partenaires, les enfants sont reconnus comme une catégorie de victimes à part entière. En effet, « les enfants, lorsqu’ils grandissent dans un climat de violence contre leur mère ne sont pas des témoins passifs de la tension et de la violence à la maison ». Cette reconnaissance participe à la prise de conscience de l’existence d’un préjudice pour les enfants exposés à la violence. Ceux-ci sont davantage que des témoins puisqu’ils ne sont pas à l’abri de la menace qui pèse sur eux : « dans l’expression ‘témoin’, il semble que l’enfant n’est pas personnellement impliqué, convoqué malgré lui dans ce contexte et ce qu’il produit. Or, il en est tout autrement. En effet, l’enfant exposé vit au cœur d’une dynamique modulée par le cycle de la violence conjugale ».

De plus, il existe une corrélation entre maltraitance infantile et violences entre partenaires. En effet, nombreux sont les enfants qui vivent dans un contexte violent et sont eux-mêmes victimes de maltraitances directes de la part de l’un ou l’autre parent, voire les deux.

Lire l’analyse complète publiée en 2014 : Analyse2014-enfants-exposes-aux-violences

À propos de l'auteur :