Accueil/2013, 2013, Etudes et analyses, Familles, Familles, Publications/Analyse 2013 – Une place d’accueil pour chaque enfant, c’est un droit ! L’accueil des 0-3 ans

Analyse 2013 – Une place d’accueil pour chaque enfant, c’est un droit ! L’accueil des 0-3 ans

Analyse réalisée par Julie Gillet

Parents cherchent places d’accueil désespérément

Début 2013, le ministre de l’Enfance, Jean-Marc Nollet (Ecolo), présentait le Plan Cigogne, troisième du nom, au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Son objectif : créer 16.000 nouvelles places d’accueil pour les enfants de 0-3 ans d’ici 2022 (soit 1.600 places par an), c’est-à-dire 13.000 en milieux subventionnés et 3.000 en milieux non subventionnés.

Selon nous, ces 16.000 places ne suffiront pas à combler le manque de places d’accueil actuel. En effet, en 2011, le taux de couverture pour les 0-2,5 ans était de 28,2% en Fédération Wallonie-Bruxelles (rapport d’activités 2011 de l’Office de la naissance et de l’enfance). En d’autres termes, aujourd’hui, seul un enfant sur quatre peut espérer trouver une place dans une structure d’accueil, que ce soit dans une crèche ou chez une accueillante. C’est beaucoup trop peu ! Et certaines zones géographiques sont moins bien loties que les autres : s’il existe une place pour deux enfants dans le Brabant Wallon, il n’en existe qu’une pour cinq à Philippeville, Mons ou Charleroi.

Certes, face à la pénurie de places d’accueil de la petite enfance, la Fédération Wallonie-Bruxelles a déjà pris différentes mesures et, ces dernières années, l’augmentation du nombre de places est incontestable. Pourtant, ça ne suffit pas. La progression démographique est plus rapide que celle de l’offre de places, surtout à Bruxelles. Et cette augmentation des naissances devrait se poursuivre dans les années à venir.

Lire l’analyse complète publiée en 2013Analyse2013-accueilenfant1

 

By | 2017-09-11T15:15:04+00:00 4 septembre 2013|2013, 2013, Etudes et analyses, Familles, Familles, Publications|0 Comments

À propos de l'auteur :