Accueil/2011, 2011, Etudes et analyses, Publications, Sexualité, Sexualité/Analyse 2011 – Construction de l’identité sexuelle : points de vue – partie 1

Analyse 2011 – Construction de l’identité sexuelle : points de vue – partie 1

Analyse réalisée par Liliane Leroy

1. Le père fondateur : Freud

La notion d’identité est complexe, elle recouvre et se construit à la fois de la façon dont nous nous définissons nous-mêmes, de notre rapport aux autres, de la perception que les autres ont de nous, du regard des autres, dans la ressemblance ou la différence. Par exemple, si une personne se définit comme « émotive », elle le sait à la fois parce qu’elle a conscience de vivre intensément les stimuli affectifs, mais elle se définit également comme émotive par rapport à la moyenne des personnes qui le sont moins qu’elle et par similitude aux autres personnes dont on dit qu’elles sont émotives.

« L’enfer c’est les autres » écrivait Jean-Paul Sartre dans Huis-clos. Dans cet enfer Sartre décrit un monde où il n’y a pas de miroir au sens propre comme au figuré. Chacun doit compter sur les autres pour être reflété et par là exister. Cette dépendance donne tout le pouvoir aux autres. Heureusement dans la vrai vie, nous les adultes, pouvons (relativement, cela dépend souvent de nous) tourner le dos aux personnes qui nous reflètent des propos méprisants ou désagréables. Ce n’est pas le cas des enfants qui sont dépendants de leurs parents et peuvent vivre une destruction systématique de leur identité par des propos et des attitudes qui les dénigrent et leur donnent une image désastreuse d’eux-mêmes.

L’identité ou le sentiment d’identité, n’est pas acquis une fois pour toute. Il n’est pas immuable ; il est re-questionné tout au long de la vie. C’est à la fois une donnée évidente : nous savons qui nous sommes, ce que nous ne sommes pas, mais nous nous attachons sans cesse à essayer de repréciser les contours de notre identité, de notre moi. Qui ne se laisse pas entrainer dans les tests qui paraissent dans les magazines ? Qui ne cède pas à la fascination des horoscopes, cartes de tarot, numérologie ou autres devins ? Nous attendons qu’ils nous disent qui nous sommes, nous attendons la révélation de notre moi profond.

L’identité sexuelle est l’une facette – importante – de l’identité, Freud a fait de cette notion l’une des pierres angulaires de son oeuvre.

Lire l’analyse complète publiée en 2011: Analyse2011-Identite-sexuelle1-freud

 

By | 2017-12-05T15:51:36+00:00 5 décembre 2011|2011, 2011, Etudes et analyses, Publications, Sexualité, Sexualité|0 Comments

À propos de l'auteur :